Particuliers

20 ans de la VAE, 20 témoignages de candidats réunionnais

A l'occasion de cet anniversaire, nous avons souhaité mettre en lumière ceux et celles qui ont bénéficié de notre accompagnement depuis 20 ans ici à La Réunion. Découvrez ici leurs témoignages sur leur parcours VAE.

Portrait de Saphia, ayant validé en 2006 par la VAE le Bac Pro Secrétariat (devenu depuis le Bac Pro Assistance à la gestion des organisations et de leurs activités)

Pourquoi vous êtes-vous lancée dans la VAE ?

Exerçant au poste d’assistante de direction depuis la fin des années 80, je me suis engagée dans un parcours en VAE en 2006 afin d’obtenir un Bac Pro Secrétariat pour avoir de meilleures opportunités professionnelles.

Forte de cette expérience, je me suis lancée en 2016 dans la validation d’un BTS Assistante Manager, toujours en VAE, mais je ne suis malheureusement pas allée au bout de la démarche. Etant quelqu’un de persévérant, j’ai décidé cette année de me réengager dans ce processus afin de valider un BTS Gestion PME PMI. La VAE est une chance pour les personnes de plus de 50 ans qui souhaitent obtenir un diplôme et valoriser leur expérience professionnelle sans avoir à retourner sur les bancs de l’école.

Que vous a apporté cette VAE ?

La possibilité d’obtenir un diplôme par le biais de la validation des acquis de l’expérience est une véritable opportunité. Elle permet, à toute personne ayant une expérience professionnelle, quel que soit son âge, de valoriser ses compétences et de les sanctionner par un diplôme. Très active dans le milieu associatif depuis 2008 et ayant moi-même expérimenté le processus de la VAE, j’encourage fortement les jeunes, les femmes, les populations défavorisées à se lancer dans la VAE qui représente un véritable tremplin pour leur avenir professionnel.

Pourquoi avez-vous choisi l'accompagnement à la VAE par notre réseau ?

Lors de l’obtention de mon Bac Pro en 2006, comme aujourd’hui pour mon parcours en BTS, j’ai choisi de me faire accompagner par le réseau FTLV Réunion. Cela afin d’être sûre d’être sur la bonne voie dans ma démarche, et de bénéficier de conseils précieux dans la rédaction de mon dossier et la préparation de mon oral. L’accompagnement permet de tenir bon et d’atteindre les objectifs que l’on se fixe.

Zoom sur le Bac Pro Assistance à la gestion des organisations et de leurs activité (RNCP34606:

Les métiers de l’assistance à la gestion des organisations et de leurs activités consistent à apporter un appui à un dirigeant de petite structure, à un ou plusieurs cadres ou à une équipe dans une plus grande structure, en assurant des missions d’interface, de coordination et d’organisation dans le domaine administratif.  Ces métiers s’exercent dans tous les secteurs d’activité et au sein de tout type d’organisations de petite, moyenne ou grande taille. Ils se déploient dans un contexte de mutations profondes des activités de services, notamment en raison de l'impact des restructurations, des nouvelles formes d’organisation du travail, de la dématérialisation des informations, de la transformation numérique des activités et de l’automatisation de certains processus.

Secteurs d'activités concernés : tous secteurs d'activité.

Type d'emplois accessibles : les appellations les plus courantes correspondant à ce profil d’emploi sont : assistant de gestion ; gestionnaire administratif ; agent de gestion administrative ; employé administratif ; agent administratif ; secrétaire administratif ; technicien des services administratifs ; adjoint administratif. 

Portrait de Stéphanie, présentant en VAE le Diplôme d'Etat d'Educateur Spécialisé.

Pourquoi vous êtes-vous lancée dans la VAE ?

Je me suis engagée dans un parcours en VAE pour obtenir les 2 blocs de compétences qui me manquent afin de valider complètement mon Diplôme d'Etat d’Educateur Spécialisé (DEES). Ma VAE est en cours : je passe très bientôt mon oral devant jury.

Votre VAE étant en cours, quelle a été votre motivation pour vous lancer dans ce parcours ?

Avec cette VAE, je souhaite évoluer professionnellement et pouvoir approfondir le travail que je mène auprès des familles des jeunes accueillis. Il est important que l’établissement au sein duquel je travaille reconnaisse mes compétences, pour que je puisse accéder à d’autres formations réservées aux éducateurs spécialisés.

Cette VAE m’a également permis de faire une relecture de ma pratique professionnelle. C’est important car cela entraîne une remise en question et permet de rester en veille professionnelle.

Sur un plan plus personnel, cette VAE m’a permis d’avoir davantage confiance en moi. Les accompagnements que je suis impulsent une réelle dynamique positive.

Pourquoi avez-vous choisi l'accompagnement à la VAE par notre réseau ?

J’ai été orientée vers votre réseau dans mes démarches auprès de mon employeur. J’ai voulu être accompagnée pour mettre toutes les chances de mon côté et avoir un regard extérieur dans la rédaction de mon livret, ce qui pour ma part s’est révélé très bénéfique.

La VAE est un parcours qui demande de la rigueur et beaucoup d’investissement. Mais quand nous sommes motivés et accompagnés par une équipe bienveillante, professionnelle, à l’écoute, disponible et de bons conseils, nous avançons de manière sereine dans le processus.

Je me suis impliquée avec beaucoup de sérieux dans cette VAE. Même si je ne suis pas encore tout à fait au bout de mon parcours, je suis fière de ma démarche qui a d’ores et déjà enrichi mes connaissances.

Zoom sur le Diplôme d'Etat d'Educateur Spécialisé (RNCP34825:

L’éducateur spécialisé est un professionnel du travail social. Il exerce dans le cadre d’un mandat et de missions institutionnelles. Il accompagne, dans une démarche éducative et sociale globale, des personnes, des groupes ou des familles en difficulté dans le développement de leurs capacités de socialisation, d’autonomie, d’intégration ou d’insertion. Il intervient dans une démarche éthique dans le respect de l’altérité. Il favorise l’instauration d’une relation à l’autre en adoptant une démarche réflexive sur ses pratiques professionnelles, et s’inscrit dans une analyse partagée de sa pratique professionnelle dans le respect de la confidentialité des informations concernant les personnes.

Secteurs d'activités concernés : collectivités locales, associations, entreprises, établissements publics, les trois fonctions publiques (Etat, Hospitalière, Territoriale),… protection de l’enfance, insertion, handicap, protection judiciaire de la jeunesse…    

Lieux d’intervention : maisons d'enfants à caractère social, foyers de l'enfance, foyers jeunes travailleurs, centres maternels, aide éducative en milieu ouvert, centres de prévention spécialisée, centres d'hébergement et de réinsertion sociale, unités d'hébergement diversifiées, foyers maternels, établissements scolaires, instituts d'éducation motrice, instituts médico-éducatifs, établissements d'aide par le travail (ESAT), centres médico-psychopédagogiques (CMPP), services d'éducation spéciale et de soins à domicile (SESSAD), hôpitaux…   

Type d'emplois accessibles : éducateur spécialisé.

Portrait de Stéphan, ayant validé par la VAE le Bac Pro Métiers de la Sécurité en 2021.

Pourquoi vous êtes-vous lancé dans la VAE ?

Je me suis engagé dans un parcours VAE pour obtenir un Bac Pro Métiers de la Sécurité que j’ai validé en 2021.

Je travaillais depuis 24 ans dans la même entreprise et je souhaitais évoluer. Dans mon secteur, cela doit passer par un concours. Et pour prétendre au concours, il me fallait le Bac Pro. Un de mes collègues s’est renseigné sur la VAE et nous a inscrit à une réunion d’information collective. Suite à cette réunion, j’ai eu un déclic et je me suis lancé dans le parcours VAE pour obtenir mon Bac Pro. Cette VAE, nous l’avons fait « en groupe ». Nous étions 7 collègues à nous lancer en même temps, et nous avons tous validés notre VAE. Le fait d’être plusieurs à la faire au même moment a rendu le parcours plus stimulant et motivant. Nous pouvions échanger sur les différentes étapes du processus et partager nos ressentis.

Que vous a apporté cette VAE ?

Cette VAE m’a permis d’obtenir l’évolution professionnelle que je cherchais. Une fois mon diplôme en VAE obtenu, le concours que je voulais passer s’est ouvert. Je m’y suis inscrit, je l’ai obtenu, et j’ai eu mon évolution professionnelle. Tout s’est bien enchaîné pour moi. J’ai atteint très vite les objectifs que je m’étais fixés. Ce qui a été une grande source de fierté et de satisfaction pour moi et mon entourage.

Pourquoi avez-vous choisi l'accompagnement à la VAE par notre réseau ?

J’ai choisi l’accompagnement car je ne savais pas comment réaliser le livret 2. Je n’avais pas de méthode. Cet accompagnement m’a bien orienté quand je ne savais pas où aller. Il a permis de mieux cadrer, de mieux structurer mon parcours avec un guide, des conseils, une trame, un canevas à suivre. De plus, nous avons fait notre accompagnement avec le même groupe de collègue. Cela s’est fait dans une très bonne ambiance, avec des résultats à la clé grâce à l’obtention pour nous tous de notre diplôme.

Zoom sur le Bac Pro Métiers de la Sécurité (RNCP19114:
Les « Métiers de la sécurité » se déclinent autour d’un triptyque regroupant la sécurité publique, la sécurité civile, la sécurité privée.
- Sécurité publique : après recrutement par concours ou sélection, intègre la police nationale, la gendarmerie nationale ou la police municipale.
- Sécurité civile : après recrutement par concours ou sélection, exercer le métier de sapeur-pompier professionnel, en qualité de fonctionnaire territorial au sein d’un Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS).
- Sécurité privée : peut travailler soit dans une entreprise privée de sécurité soit dans un service interne de sécurité d’une entreprise.

Secteurs d'activités concernés différents métiers relatifs à la sécurité, à la sûreté et à l’ordre public, à la protection des personnes, des biens et de l’environnement, au secours et assistance des personnes, à la prévention des risques de toute nature, à la gestion des crises, à la surveillance et au gardiennage, au respect de l’hygiène et de la salubrité. L’exercice de ces métiers exige l’interaction et la complémentarité des divers acteurs de la sécurité. Ils font ainsi de la sécurité l’une des conditions essentielles de l’exercice des libertés  individuelles et collectives conformément aux dispositions du code la sécurité intérieure.

Type d'emplois accessibles : pompier, gendarme, gardien de la paix, policier, policier municipal agent de sécurité, agent de surveillance, vigile.

Portrait de Laetitia, ayant validé par la VAE le Diplôme d'Etat de Conseiller en Economie Sociale Familiale en 2018.

Pourquoi vous êtes-vous lancée dans la VAE ?

Je me suis engagée dans un parcours en VAE pour obtenir un Diplôme d’Etat de Conseiller en Economie Sociale Familiale (DECESF).

En 2008, je décrochais mon BTS ESF. Je me suis ensuite consacrée à ma vie professionnelle et familiale, et j’ai donc remis à plus tard mon projet de passer mon DECESF. Une dizaine d’années plus tard, j’ai décidé de me lancer dans l’obtention de ce diplôme par le biais de la Validation des Acquis de l’Expérience.

Cette démarche était purement personnelle. Je l’ai financée par mon Compte Personnel de Formation (CPF).

Que vous a apporté cette VAE ?

Sur un plan personnel, ce diplôme m’a donné plus de confiance en moi. Cela faisait longtemps que je l’attendais. Et même si mon parcours de vie m’a amené à remettre ce projet à plus tard, j’y suis quand même arrivée ! Il m’a aussi permis d’obtenir cette reconnaissance en tant que travailleur social qui me tenait à cœur.

Sur un plan professionnel, mes objectifs étaient clairs : par la concrétisation de ce diplôme, je souhaitais obtenir une promotion, et une évolution professionnelle, tout en valorisant mon salaire. Et tout cela, la VAE me l’a apporté.

Pourquoi avez-vous choisi l'accompagnement à la VAE par notre réseau ?

Avec l’accompagnement du réseau FTLV, j’ai bénéficié d’une réelle aide dans l'accompagnement à la préparation de mon dossier. J’ai trouvé les démarches moins contraignantes, ce qui m’a permis de gagner en temps et en sérénité pour la rédaction de mon livret 2.

J’ai aussi trouvé, en la personne de mon accompagnatrice, quelqu’un de disponible pour répondre à mes interrogations et mes craintes. Que ce soit par mél, téléphone, message texte : j’avais toujours un moyen de la joindre et une réponse de sa part.

Cet accompagnement m’a vraiment donné un cadre, avec des critères bien précis pour répondre convenablement aux exigences de la rédaction du livret 2, et un planning à respecter pour la remise des différents éléments.

Zoom sur le Diplôme d'Etat de Conseiller en Economie Sociale Familiale (RNCP34826:

Le ou la titulaire du Diplôme d'Etat de Conseiller en Economie Sociale Familiale est un professionnel du travail social. Il exerce, dans le cadre d’un mandat ou de missions institutionnels, et accompagne, dans une démarche éducative et sociale globale, des personnes, des groupes ou des familles dans les domaines de la vie quotidienne. Il intervient dans une démarche éthique et selon des principes déontologiques dans le respect de la singularité de la personne, de l’altérité et du collectif. Il favorise l’instauration d’une relation à la personne en adoptant une posture d’accueil et d’écoute.
Il questionne son intervention dans une démarche réflexive et s’inscrit dans une analyse partagée de sa pratique professionnelle

Secteurs d'activités concernés : Collectivités territoriales, associations, entreprises, établissements publics, les trois fonctions publiques (Etat, Hospitalière, Territoriale)… 

Type d'emplois accessibles : Conseiller en Economie Sociale Familiale.

Portrait de Pascal, ayant validé par la VAE le BTS Assistant de gestion de PME et de PMI en 2003 (devenu depuis le BTS Gestion de la PME)

Pourquoi vous êtes-vous lancé dans la VAE ?

Travaillant dans les métiers de l’hôtellerie et de la restauration, j’ai passé en 2003 un BTS Assistant de Gestion de PME et de PMI par la Validation des Acquis de l’Expérience. Ce diplôme m’a donné la légitimité que je cherchais car à l’époque je formais des assistantes de direction. J’ai également validé des compétences pour être tuteur / maître d’apprentissage. J’ai pu ainsi accueillir également des alternants dans mon entreprise et les former. Cette VAE a été pour moi un tremplin vers mon métier d’aujourd’hui : enseignant et formateur en hôtellerie restauration.

Que vous a apporté cette VAE ?

Sur le plan professionnel, comme je le disais, cette VAE a été un véritable tremplin. Elle m’a permis de structurer mon parcours professionnel jusqu’à obtenir en 2011 un Master (en VAE également) afin de pouvoir m’inscrire et passer le concours externe qui m’a permis de devenir enseignant aujourd’hui.

Sur un plan plus personnel, cette VAE m’a apporté de l’estime de soi et m’a donné confiance en mon parcours.

Fort de cette expérience, je n’hésite pas à recommander la VAE à beaucoup de personnes autour de moi.

Pourquoi avez-vous choisi l'accompagnement à la VAE par notre réseau ?

L’accompagnement pour moi était indispensable au niveau de l’écrit. D’un naturel très à l’aise à l’oral, j’avais besoin d’un cadre et de conseils pour la partie écrite.

Déjà pour le livret 1, j’ai dû retravailler mon CV pour mettre « de l’ordre » dans ma carrière. En plus, en 2003, nous devions déposer le livret 2 en double exemplaire et en version manuscrite. J’avais besoin d’un accompagnement sur la manière d’écrire, la manière de répondre, et ce dernier a été très bénéfique. En quelques mois à peine, j’avais validé mon BTS par la VAE, et l’accompagnement pour moi y est pour beaucoup. Être bien accompagné, ça permet de mieux réussir sa VAE.

Zoom sur le BTS Gestion de la PME (RNCP32360:

Le ou la titulaire du Brevet Professionnel Coiffure est un professionnel en capacité de : gérer la relation avec les clients et les fournisseurs de la PME, participer à la gestion des risques de la PME, gérer le personnel et contribuer à la gestion des ressources humaines de la PME et de soutenir le fonctionnement et le développement de la PME.

Secteurs d'activités concernés : activités spécialisées, scientifiques et techniques; activités de services administratifs et de soutien. 

Type d'emplois accessibles : assistant de direction, collaborateur, secrétaire de direction.

Portrait de Amandine, ayant validé par la VAE le Brevet Professionnel Coiffure en 2013.

Pourquoi vous êtes-vous lancée dans la VAE ?

A mes 16 ans, mes parents m'ont inscrit dans une école de coiffure avec laquelle j'ai obtenu mon CAP. J'ai ensuite été embauchée en alternance en BP coiffure, mais je n'ai pas validé mon diplôme. Malgré cela, mon patron de l'époque m'a proposé un contrat en CDI que j'ai accepté. Au fil des années, j'avais besoin de gagner en autonomie dans mon travail, et je voulais aussi avoir un meilleur salaire. J'ai su à ce moment-là qu'il était temps pour moi de retenter de passer mon Brevet Professionnel coiffure. Ayant déjà une expérience de plusieurs années dans le domaine, c'est tout naturellement que je me suis tournée vers une Validation des Acquis de l'Expérience pour obtenir ce diplôme. C'était pour moi le meilleur moyen de valoriser mes compétences, tout en continuant à travailler.

Que vous a apporté cette VAE sur un plan professionnel ?

Je dis toujours que cette VAE a changé ma vie !  Juste après l'obtention de mon Brevet Professionnel par la VAE, j'ai démissionné de mon poste et j'ai tout de suite retrouvé du travail : toujours en tant qu'employée dans un salon de coiffure, en CDI, et avec un meilleur salaire et de meilleures conditions de travail, ce qui étaient mes objectifs initiaux.  Quelques années plus tard encore, je me suis lancée dans une nouvelle aventure : celle de l'entreprenariat avec l'ouverture de mon propre salon de coiffure. Ainsi, depuis 2019, je suis à la tête de ma propre entreprise, et depuis 2 mois j'ai embauché un apprenti.

Et sur un plan plus personnel ?

Grâce à la VAE j'ai pu obtenir le diplôme qui m'a permis d'ouvrir mon salon de coiffure. J'ai ainsi pu perpétuer la tradition familiale où tout le monde est dans le domaine de l'artisanat. Mon papa a lui-même son propre salon de coiffure et je marche ainsi sur ses traces, mais par mes propres moyens et ma propre volonté. Je n'ai jamais travaillé avec lui. Je me suis toujours mis un point d'honneur à faire les choses par moi-même et me débrouiller toute seule. Le chemin n'a pas toujours été facile mais si c'était à refaire, je le referai sans hésiter.

Pourquoi avez-vous choisi l'accompagnement à la VAE par notre réseau ?

L'accompagnement était pour moi indispensable que ce soit au niveau de l'écrit, ou au niveau de l'oral. Il faut savoir que je n'ai pas validé tous les modules de ma VAE du 1er coup. Grâce à l'accompagnement, j'ai été mieux préparée pour obtenir le module manquant l'année suivante.

Zoom sur le BP Coiffure (RNCP12281:

Le ou la titulaire du Brevet Professionnel Coiffure est un professionnel hautement qualifié. Il est compétent dans l'accueil, la prise en charge et le suivi de la clientèle ; il maîtrise les techniques d'hygiène et de soins capillaires, de coupe, de coloration, d'éclaircissement, de mise en forme temporaire ou durable et de coiffage. Il conseille la clientèle et exerce une activité de valorisation des services et de suivi beauté. Il assure également la gestion administrative et financière de l'entreprise ainsi que son développement, l'animation et la gestion du personnel.

Secteurs d'activités concernés : le ou la titulaire de ce diplôme, peut exercer son activité comme employeur ou salarié dans les salons ou entreprises de coiffure, dans les entreprises de production ou de distribution de produits capillaires, dans les établissements sanitaires et sociaux (hôpital, maison de retraite, maison de convalescence...). Il peut gérer sa propre entreprise, être coiffeur indépendant, à domicile. Il peut occuper un poste de chef d’entreprise, directeur technique 'manager', chef de bac, coiffeur, animateur ou responsable technique, conseiller professionnel.
Au titre de la loi du 5 juillet 1996 qui modifie la loi n° 46-1173 du 23 mai 1946 portant règlementation des conditions d'accès à la profession de coiffeur, il peut exercer le contrôle effectif et permanent de toute entreprise ou établissement de coiffure.

Type d'emplois accessibles : coiffeur, artisan-coiffeur.

Portrait de Thierry, ayant validé par la VAE le Bac Pro Métiers de la Sécurité, et présentant actuellement le BTS management opérationnel de la sécurité à la VAE.

Pourquoi vous êtes-vous lancé dans la VAE ?
Je me suis engagé dans une Validation des Acquis de l’Expérience en 2021 pour obtenir un Bac Pro Métier de la Sécurité. Après la validation de mon Bac Pro, je me suis à nouveau engagé, en 2022, dans un parcours en VAE pour obtenir un BTS Management Opérationnel de la Sécurité. Je suis presque au bout du parcours de ma 2ème VAE, car je suis actuellement en train de préparer mon oral qui devrait se dérouler très bientôt. Grâce à ces parcours en VAE, je peux avoir accès à divers concours dans mon travail. Ces concours me permettront ensuite de prétendre à des postes plus à responsabilités et ainsi, à terme, de gravir des échelons.

Que vous ont apporté ces VAE ?

Sur le plan professionnel, j’espère avoir des opportunités de carrière.

Sur un plan plus personnel, mes parcours en VAE m’ont redonné confiance en moi. Ce que je souhaite maintenant c’est montrer aux gens, et notamment aux jeunes, qu’on est capable d’accomplir des choses et d’avoir des diplômes quel que soit notre âge. Je peux aujourd’hui, grâce à mon parcours, leur prouver que l’on peut y arriver, avec un peu de courage et un bon accompagnement. La VAE est un outil formidable qui gagnerait encore plus à être connu et je me fais aujourd’hui un des ambassadeurs de ce dispositif en en parlant autour de moi dès que possible !

Pourquoi avez-vous choisi l'accompagnement à la VAE par notre réseau ?

Selon moi, un accompagnement pour réussir sa VAE est nécessaire : les conseils et l’aide de mon accompagnateur du réseau FTLV Réunion m’ont permis de constituer un très bon dossier dans un délai assez court, car pour ma 1ère VAE, j’ai fait ma demande de recevabilité en juin et j’ai passé l’oral devant le jury en novembre de la même année !

Pour ma 2ème VAE, j’ai encore une fois choisi de me faire accompagner. Au-delà de l’aide technique pour la rédaction du livret, l’accompagnateur est un véritable soutien qui aide à aller au bout de notre démarche.

Zoom sur le Bac Pro Métiers de la Sécurité (RNCP19114:
Les « Métiers de la sécurité » se déclinent autour d’un triptyque regroupant la sécurité publique, la sécurité civile, la sécurité privée.
- Sécurité publique : après recrutement par concours ou sélection, intègre la police nationale, la gendarmerie nationale ou la police municipale.
- Sécurité civile : après recrutement par concours ou sélection, exercer le métier de sapeur-pompier professionnel, en qualité de fonctionnaire territorial au sein d’un Service Départemental d’Incendie et de Secours (SDIS).
- Sécurité privée : peut travailler soit dans une entreprise privée de sécurité soit dans un service interne de sécurité d’une entreprise.

Secteurs d'activités concernés différents métiers relatifs à la sécurité, à la sûreté et à l’ordre public, à la protection des personnes, des biens et de l’environnement, au secours et assistance des personnes, à la prévention des risques de toute nature, à la gestion des crises, à la surveillance et au gardiennage, au respect de l’hygiène et de la salubrité. L’exercice de ces métiers exige l’interaction et la complémentarité des divers acteurs de la sécurité. Ils font ainsi de la sécurité l’une des conditions essentielles de l’exercice des libertés  individuelles et collectives conformément aux dispositions du code la sécurité intérieure.

Type d'emplois accessibles : pompier, gendarme, gardien de la paix, policier, policier municipal agent de sécurité, agent de surveillance, vigile.

 

Zoom sur le BTS Management opérationnel de la Sécurité (RNCP35393) :
Le ou la titulaire de ce diplôme exerce ses missions dans le cadre de la sécurité et de la sûreté. Il conduit ses activités, soit dans une entreprise de sécurité/sûreté, soit dans le service interne de sécurité d’une organisation (entreprise, administration publique et privée, association). En outre, il participe à l’organisation du service dans lequel il évolue. Il est donc à même de manager des équipes, de participer à la gestion administrative et juridique du personnel. Il est en relation directe avec le client et en contact permanent avec sa hiérarchie. Enfin, il assure la liaison avec les différents acteurs institutionnels et participe aux instances de sécurité.  

Secteurs d'activités concernés : entreprises exerçant des activités de sécurité privée, services internes de sécurité de grandes entreprises (grande distribution, sites industriels, sites touristiques, sites tertiaires), services de sécurité des administrations publiques, des hôpitaux, des collectivités locales.    

Type d'emplois accessibles : en première insertion professionnelle, la place du titulaire du BTS « Management Opérationnel de la Sécurité » varie en fonction des structures et des missions de l’organisation qui l’emploie. Ainsi, en tant qu’encadrant intermédiaire, il est l’interface entre le client, la direction, les agents et le premier encadrement (chef de poste). Mais il peut être également responsable d’exploitation ou équivalent dans une entité plus ou moins importante (centre de profit, agence, site, …). Si ses activités sont diverses, il n’en reste pas moins qu’il est en permanence en contact avec le client. Les perspectives d’évolution sont nombreuses.  

Portrait de Patricia, ayant validé par la VAE le BTS Assistante de Direction (devenu depuis le BTS SAM)

Pourquoi vous êtes-vous lancée dans la VAE ?
Je me suis engagée dans un parcours de validation des acquis de l’expérience en 2009, afin d’obtenir un BTS Assistante de Direction (actuel BTS SAM). Je travaille dans le milieu de la formation et mon rôle est, au quotidien, de conseiller les gens quant à leur orientation professionnelle, notamment par la VAE. A un moment, je me suis dit : pourquoi pas moi ? Je me suis alors lancée dans l’aventure de la VAE. Je dis aventure car j’ai dû jongler entre mon travail, ma vie de famille, et la rédaction de mon livret 2 en 2 exemplaires papier à la main … Je savais que ça n’allait pas être facile, mais c’était le bon moment pour le faire !

Que vous a apporté cette VAE ?
Sur le plan professionnel, j’ai pu obtenir un diplôme qui a valorisé mes 20 années d’expérience professionnelle et de compétences.
Sur un plan plus personnel, cette VAE a été une véritable reconnaissance.

Pourquoi avez-vous choisi l'accompagnement à la VAE par notre réseau ?
L’accompagnement était pour moi très important. Mettre par écrit son expérience n’est pas chose facile. On connaît notre métier, mais l’expliquer, c’est différent. Et en rédigeant mon livret, j’avais parfois l’impression de me mettre à nu. Plus qu’un coach, mon accompagnateur a été comme un psychologue. Il m’a aidé à structurer ma pensée et m’a apporté une aide méthodologique dans la rédaction de mon livret.

Zoom sur le BTS Support à l'Action Managériale (RNCP34029:
Le ou la titulaire de ce diplôme apporte son appui à une, un ou plusieurs cadres, à une équipe projet ou au personnel d’une entité, en assurant des missions d’interface, de coordination et d’organisation dans le domaine administratif. Par son action proactive et facilitatrice, il ou elle contribue à la productivité et à l’image de l’entité ainsi qu’au développement du travail collaboratif. Ses missions s’inscrivent dans un environnement national et international avec des exigences relationnelle et comportementale essentielles pour interagir dans un contexte professionnel complexe, interculturel et digitalisé. Assurant aussi la gestion de dossiers, son expertise lui permet de contribuer à l’amélioration des processus administratifs, impliquant des membres de l’entité mais aussi des partenaires de l’organisation.

Secteurs d'activités concernés : tous secteurs d'activité, tout type et toute taille d’organisation ayant un rayonnement national voire international. Ainsi ces emplois s’exercent dans des entreprises privées ou publiques, des administrations, des associations ou encore des structures relevant de l’économie sociale et solidaire.  
Type d'emplois accessibles : secrétaire de direction ; office manager ; assistant ; chargé de recrutement, formation, relations internationales ; technicien administratif ; adjoint administratif.

Portrait de Marie-Louise, présentant la validation du Bac Pro Métiers de l'accueil par la VAE en novembre 2022

Pourquoi vous êtes-vous lancée dans la VAE ?
Je suis actuellement en plein dans ma démarche de Validation des Acquis par l’Expérience. J’ai déposé mon livret 2 le 15 septembre dernier, et je suis dans la préparation de mon oral pour le mois de novembre. Cette dernière ligne droite est aussi la plus délicate pour moi car je suis d’un naturel très timide. Je me suis engagée dans ce parcours en VAE pour mettre (enfin) un diplôme sur 35 années d’expérience professionnelle, par le biais d’un Bac Pro Métiers de l’Accueil.

Votre VAE étant en cours, quelle a été votre motivation pour vous lancer dans ce parcours ?
Cette VAE est une initiative purement personnelle. Je suis une grande travailleuse. Je connais mes acquis et mes compétences. J’ai de l’expérience. Mais il me manque le diplôme pour valoriser tout cela. C’est ce qui m’a poussé à me lancer dans cette VAE. J’espère aussi, avec cette expérience très enrichissante, notamment sur le plan humain avec toutes les personnes rencontrées, que ce soient les autres bénéficiaires engagés comme moi dans la démarche VAE, ou les conseillers du service VAE, gagner en confiance pour l’avenir.

Pourquoi avez-vous choisi l'accompagnement à la VAE par notre réseau ?L’accompagnement pour moi était indispensable, parce que je ne connaissais pas les méthodes de travail pour la rédaction du livret, et que j’avais besoin d’être « coachée » pour préparer mon oral. J’ai trouvé le réseau FTLV en faisant des recherches sur Internet, notamment sur les réseaux sociaux. Dès le début de ma collaboration avec le service VAE, j’ai été bien conseillée et comprise dans ma démarche. Jusque là mon accompagnement est parfait, et il va continuer jusqu’à la phase finale de ma démarche : mon oral à venir.

Zoom sur le Bac Pro Métiers de l'accueil (RNCP32049) :
Le ou la titulaire de ce diplôme est en position d'interface directement avec les publics accueillis mais aussi entre les services de l'organisation. La fonction accueil, qu'elle soit physique et/ou à distance est présente dans toutes les organisations ; selon les spécificités des organisations, la fonction accueil peut s'élargir à des activités commerciales, administratives et de logistique légère. Il ou elle exerce trois activités principales : assurer l'accueil multicanal en informant, orientant et conseillant le public accueilli ; participer aux relations à l'interne avec les services de l'organisation et à l'externe avec des prestataires de services ; participer aux différentes actions visant à établir une relation commerciale pérenne et stable. 

Secteurs d'activités concernés : tous types d'organisations : entreprises de services, banques, services de santé, tourisme, culture, transports collectifs, immobilier, grande distribution, hôtellerie-restauration ; administrations, collectivités territoriales ; associations.
Type d'emplois accessibles : chargé d'accueil, agent d'accueil, agent d'escale, agent d'accompagnement, hôte d'accueil, standardiste, téléopérateur, téléconseiller, hôte évènementiel.

Portrait de Maxel, ayant validé le Bac Pro Logistique par la VAE.

Pourquoi vous êtes vous lancé dans la VAE ?
Au travail, j’étais bloqué dans mon évolution professionnelle. Même si j’assurais déjà les fonctions, je ne pouvais pas prétendre à avoir le statut correspondant car je n’avais pas le Bac Pro requis. J’avais déjà entendu parler de la validation des acquis de l’expérience mais sans savoir ce que c’était. Et puis un jour j’ai pris conscience que si je voulais avancer dans ma carrière, il me fallait ce diplôme : alors je me suis lancé !

Professionnellement, que vous a apporté cette VAE ?
Cette VAE m’a permis d’avoir l’évolution de carrière et l’avancement professionnel que je souhaitais, et pour lesquels le diplôme était un passage obligé.

Et personnellement ?
Personnellement, elle a été source d’une grande satisfaction. Être diplômé à plus de 50 ans, vous le croyez ? Je me suis prouvé à moi-même que c’était possible, et aujourd’hui j’en parle autour de moi pour inciter les jeunes et les moins jeunes à se lancer. Il n’y a pas d’âge pour obtenir un diplôme. En plus, mon diplôme m’a été délivré le jour de mon anniversaire : quel beau cadeau !

Pourquoi avez-vous choisi l'accompagnement à la VAE par notre réseau ?
Quand j’ai décidé de faire ma VAE, je me sentais un peu perdu. L’accompagnement par le réseau FTLV Réunion, qui m’a été conseillé par le service formation de mon entreprise, m’a donné un cadre qui m’a permis d’obtenir le diplôme visé en suivant la procédure rigoureuse demandée. Cet accompagnement par le service VAE a aussi été une source de soutien moral de la part des conseillers, qui m’ont guidé et rassuré tout au long de mon parcours, estompant ainsi la crainte de ne pas y arriver. Grâce à eux, je n’ai pas abandonné en cours de route et j’ai trouvé la réussite au bout du chemin.

Zoom sur le Bac Pro Logistique (RNCP1120) :
Le ou la titulaire de ce diplôme peut réceptionner des marchandises, mettre en stock, assurer la gestion et le suivi de ces stocks ; préparer les commandes et déstocker, expédier les marchandises ou les produits.
Il ou elle exerce dans les entreprises prestataires de services de manutention, de magasinage, d'entreposage et de distribution de marchandises. Ce Bac Pro offre la possibilité d'évoluer rapidement vers un poste d'adjoint au chef d'exploitation.

Secteurs d'activités concernés : entreprises de prestations logistiques, les sociétés de distribution, les services logistiques au sein des entreprises, les entreprises de transport assurant des prestations logistiques.
Type d'emplois accessibles : réceptionnaire, agent Logisticien, agent de transit, agent d’expédition, gestionnaire de stocks, préparateur de commandes, cariste.

Portrait de Florence, ayant validé par la VAE le Bac Pro Gestion Administration (devenu le Bac Pro bac pro Assistance à la gestion des organisations et de leurs activités)

Pourquoi vous êtes vous lancée dans la VAE ?
A un moment de ma vie, je me suis retrouvée sans emploi. Mon conseiller Pôle Emploi m’a alors parlé de la validation des acquis par l’expérience. Il m’a expliqué en quoi cela consistait et que cette VAE apporterait un plus, à la fois aux compétences que j’avais acquises pendant plusieurs années, et aussi à mon profil auprès des recruteurs. Ce plus, c’était un diplôme. Je me suis rendue à une réunion d’information collective, et j’ai été séduite par la démarche et son accessibilité. Je me suis alors lancée avec détermination dans un parcours pour obtenir un Bac Pro Gestion Administration* en VAE, parcours que j’ai bouclé en 5 mois seulement !

Professionnellement, que vous a apporté cette VAE ?
Cette VAE a effectivement apporté le plus attendu sur mon CV. En complément de mon expérience et de mes compétences, ce diplôme représente pour moi une valorisation de mon savoir-faire. Je réfléchis actuellement à poursuivre un BTS Management toujours en VAE, mais je me laisse du temps pour cela.

Et personnellement ?
Je dois avouer que c’est sur le plan personnel que la VAE m’a été bénéfique. Elle m’a apporté une immense satisfaction. J’avais arrêté l’école très jeune pour élever mes fils, et je n’avais pas de diplôme. J’ai toujours poussé mes enfants à obtenir un diplôme, et avec cette VAE, j’ai enfin pu appliquer à moi-même les conseils que je leur ai toujours donnés. Je me suis prouvée à moi-même que je pouvais le faire. J’étais très fière de moi et j’ai rendu fiers mes enfants.

Pourquoi avez-vous choisi l'accompagnement à la VAE par notre réseau ?
J’ai choisi l’accompagnement par le réseau FTLV Réunion car j’avais besoin d’une aide et d’une vision externe et professionnelle pour la rédaction de mon livret 2. L’accompagnement par le service VAE m’a permis de mieux structurer mon travail et d’obtenir très rapidement mon diplôme. Moi qui avais toujours minimisé mes compétences, j’ai pris conscience, grâce au suivi et aux conseils prodigués pendant mon accompagnement, de quoi j’étais capable. Je me suis sentie vraiment valorisée et cela m’a donné confiance en mes capacités.

* Bac pro ayant évolué depuis en bac pro Assistance à la gestion des organisations et de leurs activités.

Zoom sur le Bac Pro Assistance à la gestion des organisations et de leurs activités (RNCP34606) :
Le ou la titulaire de ce diplôme peut être conduit dans les limites de sa responsabilité et de son autonomie à : gérer des relations avec les clients, les usagers et les adhérents, organiser et suivre l'activité de production (de biens ou de services), administrer du personnel.

Secteurs d'activités concernés : Tous secteurs d'activité.
Type d'emplois accessibles : les appellations les plus courantes correspondant à ce profil d’emploi sont : assistant de gestion ; gestionnaire administratif ; agent de gestion administrative ; employé administratif ; agent administratif ; secrétaire administratif ; technicien des services administratifs ; adjoint administratif. 

Portrait de Fabrice, ayant validé par la VAE le BTS métiers de l'audiovisuel - Option montage et post production

Comment êtes-vous arrivé à passer un diplôme par la Validation des Acquis de l'Expérience ?
Au fil des années, ma fonction au sein de mon entreprise a évolué : du poste d'infographiste occupé à mon recrutement, j'ai eu, au fur et à mesure, d'avantages de responsabilités, jusqu'à assurer le montage complet d'une émission. Mais je suis venu au montage vidéo un peu "par hasard", ce qui me faisait ressentir que je n'étais pas légitime dans cette fonction. D'où ma volonté de passer un diplôme : pour gagner en confiance.

Professionnellement, que vous a apporté cette VAE ?
Le BTS Audiovisuel que j'ai obtenu par la VAE a donné du sens et de la légitimité à ce que je fais. Aujourd'hui, je suis rassuré par rapport à l'avenir : j'ai l'expérience, les compétences ET le diplôme qui va avec.

Et personnellement ?
Cette VAE m'a apporté aussi plus de confiance en moi, et elle a été source de fierté : fierté d'avoir atteint mon objectif et validé mon diplôme, et fierté que j'ai pu lire dans les yeux de mes enfants.

Pourquoi avez-vous choisi l'accompagnement à la VAE par notre réseau ?
J'ai voulu me faire accompagner dans mon parcours de VAE car cela faisait près de 20 ans que j'avais fini mes études. J'avais besoin qu'on me guide et qu'on me conseille sur la structure et la forme de mon livret. Le choix du réseau FTLV Réunion et du service VAE pour mon accompagnement s'est fait assez naturellement, suite à ma demande de recevabilité. Leur accompagnement a été de qualité et m'a été très utile. Les informations données par mon conseiller m'ont ainsi permis d'optimiser mon rapport écrit et d'atteindre mon objectif : l'obtention de mon BTS.

Zoom sur le BTS Métiers de l'audiovisuel option Montage et post production (RNCP20697) :
Le ou la titulaire de ce diplôme a la charge de concevoir, mettre en œuvre, mettre en forme et réaliser le montage et la postproduction d’une œuvre ou d’un programme audiovisuel selon les indications d’un réalisateur, en tenant compte des contraintes de production. Les pratiques professionnelles que recouvre ce champ d’activité, s’appuient sur une culture générale acquise, notamment, dans les domaines de la télévision, du cinéma, de l’internet, de la littérature et des arts plastiques et sonores.

Secteurs d'activités concernés : société de production audiovisuelle ; sociétés de prestation technique (postproduction, communication, évènement) ; chaînes de télévision généralistes, thématiques, nationales, régionales, locales, Web TV.
Type d'emplois accessibles : monteur ; assistant monteur ; monteur truquiste.